POURQUOI BÉBÉ PLEURE-T-IL ?

Durant ses premiers mois de vie, bébé pleure pour s’exprimer. Simple besoin d’être câliné, bercé ou changé ? Véritable gêne liée aux inconforts digestifs ? Les raisons peuvent parfois sembler difficiles à déterminer ! Apprenez à comprendre et à décoder ces larmes.

Des larmes comme moyen de communication ? (1)

Puisque bébé ne parle pas encore, il n’a pas d’autre choix que de pleurer pour vous interpeller. Inutile de paniquer, il n’y a rien de plus naturel à ça !
Par ses pleurs, votre enfant vous fait réagir. Restez attentive et faites toujours preuve d’indulgence face à ces larmes. Et vous verrez, au fil du temps, vous parviendrez à facilement les décoder !

Comment capter l’attention de mon bébé entre deux pleurs ?


Pour établir le contact pendant une crise de pleurs, adressez-vous directement à votre bébé dans les yeux pour correctement capter son attention. Posez-lui de simples questions : « qu’est ce qui ne va pas ? », « tu as faim ? », « tu veux dormir ? »… et, surtout, armez-vous de patience. L’objectif étant de ne surtout pas le stresser davantage.

Il exprime un besoin quand…(1,2)

Faim, sommeil ou couche remplie ? Un verdict parfois difficile à établir ! Heureusement, votre bébé ne vous laissera pas dans la tourmente indéfiniment, vous glissant quelques indices, de-ci, de-là…

 

  • … Il a faim

Lorsque l’heure du repas approche, bébé pousse généralement des cris stridents. Sa manière à lui de vous faire comprendre que son petit ventre demande à être rempli ! Veillez à le restaurer et tout devrait rapidement revenir à la normale.

  • … Il ressent un inconfort

En se trémoussant entre deux sanglots, bébé exprime son mal-être… Commencez par vérifier sa couche, un petit changement s’impose peut-être ! Assurez-vous également à ce qu’il n’ait ni trop chaud, ni trop froid, et adaptez sa tenue en fonction.

 

  • … Il a sommeil

Les signes de fatigue s’expriment généralement en cris entrecoupés accompagnés d’une baisse d’intensité au fil des pleurs. Ils correspondent au temps de recherche du sommeil. Patience ! Il finira bien par s’endormir…

 

  • … Il a besoin de vos bras

Les pleurs de votre bébé peuvent également révéler un besoin de contact. Prenez votre bébé dans vos bras et câlinez-le tranquillement pour l’aider à se calmer.

Bébé souffre de troubles digestifs quand…

Il n’est pas rare que les larmes traduisent une véritable gêne, bébé pouvant souffrir de troubles digestifs. Régurgitations, constipation et autre indigestion sont alors au rendez-vous ! Rassurez-vous ce sont les symptômes courants du développement du nourrisson.

  • … Il pleure pendant ses repas

Les pleurs durant l’allaitement, ou la prise de biberons, sont généralement signe d’un réflexe-gastro-colique. En tétant trop rapidement, il avale une quantité de lait importante et ne prend pas le temps d’évacuer l’air par des rots. Ses petits intestins n’en sont que bousculés, les pleurs inévitables…
Pour l’éviter, privilégiez les pauses pendant les repas. Si bébé est allaité, faites échapper un premier jet de lait, au flux généralement conséquent. Si bébé est nourri au biberon, rapprochez-vous d’un professionnel de santé qui vous conseillera un lait épaissi pour ralentir la tétée.

 

  • … Il pleure après ses repas

Si les pleurs se manifestent 20 à 30 minutes après avoir été nourri, votre bébé souffre sans doute d’une mauvaise digestion du lactose. En plus des pleurs, vous pourrez observer gaz, selles liquides et acides, ainsi que ses fesses rouges.
Parlez-en à votre médecin qui vous apportera des conseils adaptés.

 

  • … Il pleure et régurgite

Si les régurgitations de bébé sont normales et indolores, elles ne doivent pas provoquer de pleurs. Dans le cas contraire, votre enfant souffre peut-être d’un reflux gastro-œsophagien.
Pour l’apaiser, la tété, ou le biberon, doivent être donnés tranquillement, avec des pauses. Les rots n’en seront que facilités ! Veillez également à desserrer sa couche. Selon l’intensité des régurgitations, un lait épaissi ou anti-régurgitations, prescrit par un professionnel de santé, peut également aider le bébé nourri au biberon. En cas de doutes, n’hésitez pas à en parler auprès de votre médecin.

 

  • … Il pleure et ne parvient pas à évacuer ses selles

Si son visage est rouge, son ventre tendu et ses selles dures… les pleurs de votre bébé sont le signe de la constipation.
Massage du ventre et fléchissements des jambes pourront l’aider à évacuer ses selles. Poursuivez son allaitement, qui est l’alimentation idéale du nourrisson. Si bébé est nourri au biberon, un professionnel de santé pourra lui prescrire un lait infantile spécifique.

 

  • … Il pleure et ses selles sont abondantes

Si bébé présente des selles liquides et abondantes plus de 3 fois par jour, un corps agité ponctué de pleurs, il souffre d’une diarrhée.
A partir de 6 mois, faites-lui boire régulièrement de l’eau pour qu’il ne se déshydrate pas et poursuivez son allaitement. Si bébé est nourri au biberon, veillez à avoir les mains propres lorsque vous préparez son biberon. En cas de doutes, rapprochez-vous de votre professionnel de santé.

Et si c’était les coliques du nourrisson ?

Bébé pleure 3 heures d’affilée, durant 3 jours, pendant 1 semaine, particulièrement en fin de journée ? Ces pleurs à répétitions sont signes de coliques du nourrisson.
N’arrêtez pas de l’allaiter pour autant ! L’allaitement est l’alimentation idéale du nourrisson. Si bébé est nourri au biberon, évitez de changer trop fréquemment de lait infantile. Essayez les massages et balades pour le calmer.

Dois-je m’inquiéter de ses larmes ?

Puisque les pleurs sont généralement, le signe d’un besoin de contact, de faim, ou de sommeil, il est facile de répondre aux besoins de bébé.
Ils peuvent cependant parfois révéler de véritables troubles digestifs. Fort heureusement, ces inconforts, facilement identifiables, et qui peuvent être soulagés, trouvent tous une explication logique. Une fois ces troubles décodés, les pleurs de bébé n’en seront que diminués, croyez-nous !

Naturellement, si ces pleurs semblent le faire souffrir et/ou influent sur sa santé, veillez à consulter un professionnel de santé sans plus attendre.

Courage ! Vous pourrez bientôt communiquer avec votre bébé autrement que par des pleurs !

(1) Fiche conseils « Pleurs de mon bébé » édité par l’AFPA, Association Française de Pédiatrie Ambulatoire: afpa.org, mpedia.fr ; 2018

(2) http://www.bledima.com/mon-bebe/0-6-mois/vie-pratique-bien-etre/reconnaitre-les-pleurs-de-bebe , article « Reconnaître les pleurs de bébé »