Une bonne alimentation pour renforcer le système immunitaire de votre enfant

Le système immunitaire de votre enfant est encore en construction et va continuer de se développer au cours des trois premières années de sa vie. Lorsqu’il est efficace, le système immunitaire fonctionne souvent sans se faire remarquer, en éliminant les germes et les infections avant même que le corps de votre enfant ne développe le moindre symptôme. Les rhumes ou virus occasionnels sont toutefois inévitables. En réalité, le fait que votre enfant soit malade fait partie des moyens de renforcer son système immunitaire. Les premières années de vie d’un enfant sont importantes car c’est là que le système immunitaire de votre enfant va apprendre à se défendre contre les maladies courantes. De votre côté, vous pouvez booster le système immunitaire de votre enfant en proposant une alimentation complète et équilibrée, pleine de vitamines, de minéraux et de prébiotiques.

Cet article passe en revue les nutriments qui jouent un rôle important pour le système immunitaire et vous donne des exemples d’aliments intéressants pour votre enfant.

Les premières années de la vie d’un enfant sont très importantes pour le développement de son système immunitaire. En grandissant, votre enfant, avec vous, va sortir davantage, se rendre à la crèche et fréquenter d’autres enfants, se faire de nouveaux amis et jouer dehors, d’où une exposition à de nouveaux types de germes.

C’est parfaitement normal et cela va aider le système immunitaire de votre enfant à se développer. En tant que parent, vous pouvez favoriser le développement du système immunitaire de votre enfant en proposant une alimentation saine et équilibrée, avec des nutriments comme du fer et des vitamines, ainsi que des prébiotiques.

Oligosaccharides prébiotiques (prébiotiques)

Les prébiotiques aident les bonnes bactéries naturellement présentes dans les intestins de votre enfant à se développer (1). Un niveau approprié de ces bonnes bactéries aide à lutter contre les mauvaises bactéries et à renforcer le système immunitaire de votre enfant. Les prébiotiques sont naturellement présents dans certains aliments, parmi lesquels :

  • Produits laitiers enrichis en prébiotiques (certains yaourts, par exemple)
  • Oignons
  • Tomates
  • Asperges
  • Endives
  • Ail
  • Artichauts

Pour les enfants de plus d’un an, certains laits de croissance peuvent également contenir des prébiotiques et venir compléter une alimentation équilibrée.

Fer

Le fer joue un rôle important dans la fabrication de l’hémoglobine, protéine qui se trouve dans les globules rouges et qui transporte l’oxygène dans tout le corps. Le fer est donc essentiel pour un bon développement. Il peut aussi affecter le système immunitaire. Ainsi, les jeunes enfants dont les apports en fer sont insuffisants risquent de présenter des fonctions immunitaires moins efficaces et d’être moins résistants aux infections. Il n’est pas évident de vous assurer que les apports en fer de votre enfant sont suffisants.

Les bonnes sources de fer incluent les aliments suivants :

  • Viande (notamment la viande rouge)
  • Haricots
  • Fruits à coque
  • Fruits secs, comme les abricots secs
  • Céréales complètes, comme le riz complet
  • Laits de croissance enrichis
  • Céréales enrichies
  • Farine de soja
  • Légumes verts sombres à feuilles, comme le cresson et le chou frisé (kale)

Zinc

Présent dans tous les tissus du corps, le zinc remplit des fonctions importantes. Il intervient dans la fabrication des nouvelles cellules et des enzymes requises pour soutenir le système immunitaire de votre enfant, et favorise la cicatrisation. Vous pouvez trouver du zinc dans divers aliments appréciés des jeunes enfants :

  • Viande
  • Fruits de mer
  • Lait
  • Fromage
  • Pain
  • Produits céréaliers, comme le germe de blé

Vitamine D

La vitamine D est non seulement importante pour avoir des os et des dents en bonne santé, mais elle joue aussi un rôle dans le développement du système immunitaire de votre enfant. La majeure partie de notre vitamine D vient de la lumière du soleil sur notre peau étant donné que la vitamine se forme sous la peau en réaction au soleil. Cependant, même si le Maghreb est ensoleillé, consultez votre médecin afin de vous assurer que votre enfant a un niveau suffisant de vitamine D pour garantir le développement rapide de ses os et de ses dents. La dose de vitamine D recommandée dans l’alimentation des jeunes enfants est de 7 μg par jour.

Les sources de vitamine D incluent les aliments suivants :

  • Poissons gras (saumon, maquereau, par exemple)
  • Œufs
  • Margarine enrichie
  • Céréales enrichies

Vu que peu d’aliments contiennent une quantité élevée de vitamine D, il est conseillé de donner des compléments de vitamine D aux enfants en bas âge.

Vitamine C

La vitamine C protège les cellules et préserve la santé de votre enfant. Les globules blancs en ont également besoin pour combattre les infections. La vitamine C aide votre enfant à cicatriser après des éraflures ou écorchures, et aide son corps à absorber le fer.
Il est judicieux d’intégrer ces aliments riches en vitamine C dans l’alimentation de votre enfant :

  • Poivrons
  • Brocolis
  • Choux de Bruxelles
  • Patates douces
  • Oranges
  • Kiwis
  • Céréales enrichies

Vitamine A

La vitamine A aide le système immunitaire de votre enfant à combattre les infections. Elle est en effet impliquée dans la génération des anticorps et le fonctionnement des cellules immunitaires. Elle maintient en bon état la peau de votre enfant, ainsi que les tissus superficiels excrétant des mucosités, comme le nez et les intestins. Voici quelques produits qui permettront de bons apports en vitamine A pour votre enfant :

  • Produits laitiers, comme le fromage, le lait et les yaourts
  • Œufs
  • Poissons gras (maquereau, par exemple)
  • Margarine enrichie
  • Céréales enrichies

Une alimentation saine et variée contenant un large éventail de ces aliments permet normalement de fournir au système immunitaire de votre enfant ce dont il a besoin. Cependant, il n’est pas toujours aisé de garantir les apports de votre enfant, notamment lorsque ce dernier rechigne à manger ce que vous lui préparez.